Grand Soir Numérique

En quelques décennies, le numérique a envahi nos vies — et il serait illusoire de penser que la création musicale y est restée insensible, bien au contraire. Le numérique est même l’interface idéale de cette soif pour le pluridisciplinaire qui anime nombre d’artistes de tous horizons. Pour preuve ce Grand Soir numérique, organisé pour la seconde fois dans le cadre de la Biennale Nemo.
Pour Alex Augier dans _nybble_, audio et visuel forment un unique continuum numérique, aux évolutions organiques et synesthésiques. Continuum, c’est même le titre de l’installation de Paul Jebanasam et Tarik Barri, qui aspire à explorer le spectre du vivant en abolissant toute temporalité. Et que dire de Daniele Ghisi, pour lequel le numérique est à la fois source d’inspiration, mode d’expression, et même outil premier de composition (notamment grâce aux larges bases de données qu’il utilise au quotidien) ? Quant à Alexander Schubert, sa nouvelle œuvre va jusqu’à donner l’illusion que ses interprètes sont eux-mêmes une projection numérique…
Coproduction Ensemble intercontemporain, Arcadi Ile-de-France, Philharmonie de Paris
En partenariat avec l’Ircam – Centre Pompidou
Dans le cadre de Némo, Biennale internationale des arts numériques – Paris/Ile-de-France produite par Arcadi Ile-de-France
Cité de la musique – Philharmonie de Paris – 26 janvier 2018 20H30 – 20/25€ – Complet
Publicités

Studio 5 en direct : La Spécialisation Sonore

Les studios de l’Ircam vous ouvrent leurs portes pour un second rendez-vous « Studio 5, en direct » consacré à la spatialisation sonore. Découvrez les dernières technologies aujourd’hui disponibles et pénétrez dans la fabrique des prototypes !
Enjeu bien connu de la création musicale, la spatialisation sonore est progressivement devenue un élément incontournable des arts du spectacle, de la production cinématographique, de la réalité virtuelle et de la diffusion multimédia. La mise en scène spatiale et l’immersion sonore, la simulation d’espaces acoustiques réels ou chimériques reposent sur des technologies 3D qui doivent également répondre à la diversité des formats de diffusion et des usages.
Sous la place Igor-Stravinsky à Paris, nous vous invitons à rencontrer des chercheurs en acoustique, des compositeurs, des réalisateurs en informatique musicale et des ingénieurs du son autour de conférences, présentations de nouveaux logiciels de spatialisation et ateliers d’écoute 3D.
En direct, et pour tous les publics, l’artisanat sensible, l’arsenal technologique, les enjeux scientifiques.
Le 13 janvier 2018 de 15H à 18H – IRCAM – Studio 1, 2, 4 et 5 – Entrée libre
Participants:
Thibaut Carpentier, ingénieur CNRS-STMS
Clément Cornuau, ingénieur du son
Éric Daubresse, réalisateur en informatique musicale
Hervé Dejardin (Radio France),ingénieur du son
Lidwine Hô (France Télévisions), ingénieur du son
Augustin Muller, réalisateur en informatique musicale
Markus Noisterning,chercheur Ircam-STMS
Marco Stroppa, compositeur
Marine Taffou, chercheuse IRBA
Pedro Garcia Velasquez, compositeur
Olivier Warusfel, chercheur Ircam-STMS

Ryoichi Kurokawa, Unfold

Du 6 au 20 janvier – Maison de la musique de Nanterre
L’installation multimédia Unfold déplie sous nos yeux le sens de l’espace infini, l’imaginaire de la science et la physique des particules mentales.
C’est un grand espace sans limites où nos sens perdent peu à peu leurs repères. Nous sommes là et déjà ailleurs, immobiles et aveugles, soudain éblouis et propulsés à la vitesse de la lumière dans une puissance sonore et visuelle vertigineuse.
Unfold de l’artiste japonais Ryoichi Kurokawa, sculpteur de son, de temps et d’espace, est un piège à imaginaire où chacun retrouvera ses sortilèges.
Cet événement fait partie du Temps Forts « Objectif Lune »,
Dans le cadre de la Némo, Biennale, internationale des arts numériques Paris/Île-de-France

Alvin Lucier, un phénomène sonore

Pour cette nouvelle édition de la Semaine du Son, le GMEA propose une semaine d’événements consacrés au phénomène sonore à travers une rétrospective d’œuvres du célèbre compositeur américain Alvin Lucier, pionnier de l’art sonore et figure majeure de l’avant-garde musicale du XX° siècle.

Centre National de Création Musicale – Albi –  du 29 janvier au 3 février 2018

PROJECTION
29 JAN 20h30
« No Ideas But In Things », un documentaire sur le compositeur Alvin Lucier.
Présenté par le réalisateur Hauke Harder.
Version originale en anglais (non sous-titrée)
ATELIERS
30 JAN > 2 FÉV
GMEA
Une introduction pratique, artistique, scientifique et ludique pour aborder le phénomène sonore à partir d’une série d’installations d’Alvin Lucier :
> Music for Solo performer
>I am sitting in a room
>Nothing is real
>Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Opera with Objects
Une médiation destinée aux scolaires et aux étudiants.
INSTALLATION
1 > 3 FÉV
LE FRIGO
SEESAW / ALVIN LUCIER
Réalisée par Hauke Harder
Vernissage le mercredi 31 janvier à 18h30.
CONCERT
2 FÉV 20h00
L’ATHANOR (GRATUIT)
Alvin Lucier
> Bird and Person Dyning, pour dispositif électroacoustique
> Criss-Cross, pour deux guitares
> Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Hauke Harder
> STAR NR. 74 pour piano
Sébastien Roux
> Anamorphoses, pour trois instruments

Avanti – Alessandro Cortini

Alessandro Cortini – Avanti – The Point Of Departure Recording Company ‎– PODR 001

Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

If The Mad Music Machine thought that getting young Caitlin in her Christmas crown to explain modular clock signals would grab attention … they were right.

Source : Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

Calls : le binaural est-il le son du futur?

Canal Plus diffuse à partir de demain la série Calls, dix épisodes de dix minutes basés uniquement sur le son. L’un des épisodes sera même diffusé en binaural, la technologie qui spacialise le son.

Source : Calls : le binaural est-il le son du futur?