Documentaire : Archéologie du synthétiseur EMS

Émission dédiée à un documentaire sur le studio légendaire EMS ( Electronic Music Studio ) qui commercialisera dès la fin des années 60 des synthétiseurs qui auront un impact déterminant dans les musiques électroniques et électroacoustiques. Rencontre avec son fondateur Peter Zinovieff.

A écouter sur l’Expérimentale de France Musique

Un documentaire d’Alexandre Bazin avec Peter Zinovieff, co-fondateur de l’EMS avec David Cockerell et Tristam Cary. Yann Geslin, compositeur et pédagogue, membre actuel du GRM depuis les années 70 précise l’impact des synthétiseurs EMS sur la musique du GRM. 

site internet de l’EMS : http://emssynthesisers.co.uk

Production : François Bonnet, réalisation : Alexandre Bazin

Partenaire : ina

Festival maintenant

Maintenant est un festival d’arts, de musiques et de nouvelles technologies.
10 jours de concerts, expositions, installations et conférences, sur Rennes Métropole.
Maintenant est né en réponse à l’accélération et à la démocratisation des nouvelles technologies. Le désir de voir, d’entendre, de vivre et de participer à des expériences uniques.
Maintenant aspire à promouvoir l’innovation et la créativité ainsi que l’intérêt du public pour les développements actuels des arts, de la culture et de la société, en favorisant les rencontres entre oeuvres, artistes, publics, étudiants et professionnels.
Maintenant est multidisciplinaire, créatif et accessible.
Les artistes 2019
A.N.I (Bear Bones, Lay Low BE + Black Zone Myth Chant FR + Don’t DJ DE)
Astrid Sonne DK — Asuna JP — AZF FR — Ben Bertrand BE — Benjamin Cochois FR
Cera Khin TN/DE — Crystallmess FR — Dynamorphe FR — Elly Oldman FR
Errorsmith DE — Hatis Noit JP/UK — Ines Alpha FR — Julie Stephen Chheng FR
Klass Sirius FR — Kooper FR — Kryshe DE — Leissen FR — Laurie Rowan UK
Lucas Paris CA/FR — Mad Miran NL — Maison Tangible & Errratum FR
Marie-G. Losseau & Yann Deval BE/FR — Michela Pelusio IT — Molécule FR
Nicolas Bazoge FR — Obsequies BE — OD Bongo FR/BE — Ouai Stéphane FR
panGenerator PL — Pantha du Prince DE — Peach CA/UK — Playtronica RU/FR
Pura Pura FR — Radio Minus DJ spécial Chevance (etc.) FR — re:ni UK
Sentimental Rave FR — Sherelle UK — Slikback KE — Studio Superbe BE
Thomas Pons FR — Upsammy NL — Utilitaire Disk FR — Vanadís FR
Vincent Leroy
Les intervenant.e.s 2019
Aurélien Fache FR — Anatole Lecuyer / Inria FR — Antoine Cardon / DV Group FR
Bérénice Sellier & Carine Le Malet / Le Cube FR — Carine Claude FR
Cédric Huchet / Stereolux FR — Charles Ayats / Red Corner FR
Étienne Mineur / éditeur FR — Frédéric Deslias / Le Clair Obscur FR
Gaël Seydoux / InterDigital FR — Guillaumit FR — Jérôme Royan / b<>com FR
Juliette Josselin / Electroni[k] FR — Marie du Chastel / KIKK BE
Merryl Messaoudi / Crossed Lab FR — Pierre Berthou / Farsight FR
Pierre Cattan / Small Bang FR …

Tetsuo Kogawa : Radio-art

Théoricien, activiste, artiste, Tetsuo Kogawa est une figure incontournable des arts sonores et radiophoniques, il contribue depuis le début des années 1980 à une réflexion radicale sur la communication et les médias. Beaucoup ont profité des fruits de ses recherches et parfois sans le savoir : ses créations électroniques et ses textes ont tant été partagés, repris ou commentés qu’ils ont contribué à alimenter la culture commune de la génération actuelle des expérimentateurs sonores et des hackers, des penseurs de la radio, des médias et des mondes numériques.

Avec Akiba, son dernier livre, il revient sur son itinéraire d’enfant passionné d’électronique dans le Tokyo de l’après-guerre, témoigne de son expérience au sein du mouvement des radios libres japonaises, et raconte l’invention d’un nouvel art des ondes électromagnétiques : le « radio-art ». Ce récit autobiographique forme le coeur de l’édition anthologique Tetsuo Kogawa : Radio-art, coordonnée et présentée par Pali Meursault. Celle-ci rassemble également les manifestes les plus importants écrits par Tetsuo Kogawa, un entretien inédit avec Félix Guattari, et des contributions originales de J. Duncan et Elisabeth Zimmermann.

Directeurs de la publication :
Magali Daniaux & Cédric Pigot
Ouvrage coordonné par Pali Meursault
Conception graphique : Schulz & Leary
Photographie de couverture :
A. Woodward/Arika
Format : 14 x 22,5 cm
312 pages / 110 illustrations
ISBN : 978-2-9562753-2-9
Mars 2019
Diffusion : presses du réel


Rencontres, discussions et performances à l’occasion de la sortie du livre

Le jeudi 25 avril 2019 à 19H, accès libre, à la Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin Paris 3e

Après une brève présentation de l’ouvrage par les éditeurs Magali Daniaux et Cédric Pigot, Pali Meursault et Anne Zeitz reviendront sur cette histoire radiophonique et la manière dont elle peut nourrir la réflexion sur les médias numériques actuels.

Les discussions seront suivies d’une performance de Tetsuo Kogawa streamée depuis Tokyo, puis d’un concert de Nicolas Montgermont et Pali Meursault, construit à partir de signaux radiophoniques captés dans la Gaîté Lyrique.

Intervenant·e·s :

  • Magali Daniaux et Cédric Pigot : artistes, directeurs des éditions UV
  • Tetsuo Kogawa : théoricien, activiste et radio-artiste
  • Pali Meursault : artiste sonore, coordinateur de l’édition
  • Nicolas Montgermont : artiste sonore et explorateur des ondes
  • Anne Zeitz : maître de conférences Université Rennes 2

Alexandre Castant est l’invité de Tapage nocturne

Exceptionnellement, Tapage nocturne du 22 février 2019 (France Musique) sera entièrement consacré à l’essayiste, historien de l’art contemporain et critique d’art, Alexandre Castant.

Alexandre Castant a fait du son l’un de ses sujets de prédilection.
Il pose la question de la relation image-son comme une question autonome du langage cinématographique. Le rôle plastique, spatial ou fictionnel, que les arts visuels trouvent dans l’expérience musicale, sont autant de sujets qu’il aborde et qui pousse le lecteur-auditeur à repenser son écoute.
De la relation entre l’art contemporain et la pratiques sonores, il a cultivé une réflexion passionnante qu’il expose notamment dans des ouvrages comme « Les arts sonores », « Journal audiobiographique » ou « Planètes sonores ».
(B. Letort)

BIO //
Professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges où il enseigne l’esthétique et l’histoire de l’art contemporain, et dirige le séminaire L’Atelier sonore d’esthétique,Alexandre Castant est essayiste et critique d’art.

Depuis un premier livre sur le son dans l’art contemporain paru en 2007 Planètes sonores, radiophonie, arts, cinéma (Éditions Monografik, nouvelle édition augmentée 2010), il a également publié, toujours dans le domaine des arts sonores, Journal audiobiographique, radiophonie, arts, cinéma (Nouvelles Éditions Scala, Paris, 2016), et, Les Arts sonores – Son & Art contemporain(Transonic, Charleroi, 2017).

En outre, il a écrit, toujours dans une perspective trans-disciplinaire, sur la littérature et les arts plastiques (Esthétique de l’image, fictions d’André Pieyre de Mandiargues, Publications de la Sorbonne, 2001), la photographie (Noire et blanche de Man Ray, Scala, 2003 ; La Photographie dans l’œil des passages,L’Harmattan, 2004 ; Écrans de neige, photographies, textes, images, Éditions Filigranes, 2014), le paysage (Logique de la mappemonde, note sur l’espace méditerranéen, Éditions Filigranes, 2012) ou l’imaginaire (ImagoDrome, des images mentales dans l’art contemporain, collectif, Éditions Monografik, 2010).

En 2014 et 2018, il a enseigné en Chine, à l’École offshore / XiYiTang de Shanghai et la Shandong University of Arts de Jinan.

Illustrations musicales de l’interview :

Christian Fennesz & Ryutchi Sakamoto
Cendres
Christian Fennesz & Ryutchi Sakamoto
REF TOUCH 22

Ivann Cruz
Quantophrenie
Ivann Cruz
REF HELIX LX 10

John Cage
Haikai
Amadinda Percussion Group
REF HUNGAROTON 31849

Laurie Anderson
Transitory Life / Homeland
Laurie Anderson
REF NONESUCH 524055 2

Brian Eno
Music For Airport 1/1
Brian Eno
REF POINT MUSIC 536 847 2

Laurie Anderson
The Beginning Of Memory
Laurie Anderson
REF NONESUCH 524055 2

John Cage
Haikai
Amadinda Percussion Group
REF HUNGAROTON 31849

Gyorgy Ligeti
Hungarian Rock Chaconne Fur Cembalo
Elisabeth Chojnacka
REF WERGO

Modest Moussorgsky / Orchestration Maurice Ravel
Promenade
Andre Prévin
REF PHILIPS 416 296 2

Ivann Cruz
Ligne de Fuite
Ivann Cruz
REF HELIX LX 10

Erik Satie
Musique D’ameublement n°1
Direction Bernard Desgraupes
REF ARIA S92292 WM 334

Steve Reich
Drumming Part I
Ensemble Ictus
REF CYPRES RECORDS Cyp5608

Brian Eno
Music For Airport 1/1
Brian Eno
REF POINT MUSIC 536 847 2

Modest Moussorgsky / Orchestration Maurice Ravel
Ballet des poussins dans leur coque
Direction Andre Prévin
REF PHILIPS 416 296 2

René Lussier
Le Trésor De La Langue
René Lussier
REF LA TRIBU TRICD 7265

Robinson / Rothbrust / Ladd / Randall
Angel Crazy / Sleeping In Vilna / Why Waste Time
Robinson / Rothbrust / Ladd / Randall
REF AYLER RECORDS Aylcd 130

Melaine Dalibert
Ballade ( 2014 ) / Quatre Pieces Pour Piano
Melaine Dalibert
REF MELAINE DALIBERT MDCD 100

Brian Eno
Music For Airport 1/1
Brian Eno
REF POINT MUSIC 536 847 2

Christian Zanesi
Ambiance Matisse
Christian Zanesi
REF MEGADISCS CLASSICS MDC 7795

René Lussier
Le Trésor De La Langue
René Lussier
REF LA TRIBU TRICD 7265

Bibliographie choisie par l’auteur, Alexandre Castant

Les Arts sonores – Son & Art contemporain
Transonic / École nationale supérieure d’art
Charleroi et Bourges, 2017
Les Arts sonores est le troisième volet des études d’Alexandre Castant (après Planètes sonores paru en 2007 aux Éditions Monografik, et Journal audiobiographique en 2016) sur la question du son dans l’art contemporain.

Journal audiobiographique – Radiophonie, arts, cinéma
Nouvelles Éditions Scala, Paris, 2016
Dans ce Journal audiobiographique d’Alexandre Castant, musique expérimentale, radiophonie, arts plastiques et cinéma, sculpture  et poésie sonore s’y croisent pour construire de nouvelles utopies.

Planètes sonores (radiophonie, arts, cinéma),nouvelle édition revue & augmentée d’un épilogue, éditions Monografik, coll. « Écrits », Blou, 2010
Aujourd’hui, le son est un acteur essentiel de la création artistique, et cet ouvrage Planètes Sonores d’Alexandre Castant – initialement paru en 2007, épuisé depuis, et ici réédité  revu et augmenté – l’analyse de manière fragmentaire mais précise, et  dans une perspective trans-historique, à travers trois domaines : la  radiophonie, les arts plastiques et le cinéma.

Ecouter ici : https://www.francemusique.fr/emissions/tapage-nocturne/alexandre-navarro-est-l-invite-de-tapage-nocturne-69358

Le pavillon Philips, poème Electronique

Le Pavillon Philips et son Poème Électronique, était une architecture dédiée à la synthèse des Arts où Le Corbusier, Edgard Varèse et Iannis Xenakis ont présenté des musiques et projections visuelles; et réussi à faire dialoguer architecture et musique.

« C’est un peu par hasard que j’ai trouvé du travail chez Le Corbusier quand je suis arrivé à Paris, en 1947. J’ai compris ce qu’était l’architecture par son exemple, qui correspondait à ce que je voulais faire en musique »Iannis Xenakis

Un documentaire d’Alexandre Bazin avec Séverine Bridoux-Michel, Mâkhi Xenakis, et les archives de l’INA dont Iannis Xenakis, Edgard Varèse.

https://www.francemusique.fr/emissions/l-experimentale/documentaire-le-pavillon-philips-poeme-electronique-musique-architecture-premiere-partie

avec les musiques de :

Iannis Xenakis _ »Metastasis »  _Orchestre National de l’O.R.T.F Direction Maurice Le Roux paru sur le vinyle des éditions Le Chant Du Monde 1965

Iannis Xenakis« Bohor » Editions Boosey and Hawkes Plus sur le disque Erato – O.R.T.F 1969

Iannis Xenakis« Concret P.H. » Editions Boosey and Hawkes Plus sur le disque Erato – O.R.T.F 1969

Iannis Xenakis« Diamorphoses » Editions Boosey and Hawkes Plus sur le disque vinyle Erato – O.R.T.F 1969

Iannis Xenakis« Orient-Occident » Editions Boosey and Hawkes Plus sur le disque vinyle Erato – O.R.T.F 1969

Edgard Varèse« Density 21.5 » Royal Concertgebouw Orchestra & Asko Ensemble, Direction Riccardo Chailly The Complete Works paru chez Decca

Edgard Varèse« Hyperprism » Royal Concertgebouw Orchestra & Asko Ensemble, Direction Riccardo Chailly The Complete Works paru chez Decca

Edgard Varèse« Poème Électronique »  The Complete Works paru chez Decca

Edgard Varèse« Ionisation »  Royal Concertgebouw Orchestra & Asko Ensemble, Direction Riccardo Chailly The Complete Works paru chez Decca

Edgard Varèse« Octandre »  Royal Concertgebouw Orchestra & Asko Ensemble, Direction Riccardo Chailly The Complete Works paru chez Decca

Biographie des intervenants :

Séverine Bridoux-Michel est architecte, docteur en esthétique et sciences de l’art, chercheur au LACTH/Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, chercheur associée au CEAC/Université de Lille, enseignante à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, et musicienne. Elle a reçu le Prix de la Recherche et de la Thèse de Doctorat en Architecture en 2007 (Académie d’Architecture, Paris). Ses travaux et publications concernent notamment l’étude des processus de conception, les pratiques collaboratives dans l’histoire de l’architecture des XXème et XXIème siècles, ainsi que l’étude des relations interdisciplinaires architecture/musique.

Mâkhi Xenakis est une dessinatrice, graveuse, sculptrice, auteure et décoratrice française. Elle est la fille du compositeur et architecte Iannis Xenakiset de la romancière et journaliste Françoise Xenakis.

Website de Mâkhi Xenakis : https://makhi-xenakis.com

Liens :

Site de la Fondation Le Corbusier : http://www.fondationlecorbusier.fr/

Site internet des Éditions Imbernon :  http://www.editionsimbernon.com

Max Feed – Max Neuhaus

Hors-série D’Ailleurs, la revue de recherche de l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon, Max Feed est le résultat d’une réflexion collective sur l’héritage de Max Neuhaus, considéré comme le père de l’installation sonore.

À l’intersection de différentes terminologies et modes de perception, l’artiste américain Max Neuhaus a revendiqué une conception émancipatrice de l’expérience sonore à travers des œuvres pionnières comme Listen (1966) et Drive-in Music(1967) mais aussi, plus largement, par le biais d’une production « topographique » marquant un passage historique de la musique au son.
Articulant les rapports d’attention entre individu et environnement dans une perspective transdisciplinaire – art, science, design sonore, urbanisme, paysagisme –, l’écologie de l’écoute de Neuhaus constitue l’une des expériences fondatrices des sound studies.
Les traductions de textes majeurs, rééditions et contributions inédites d’artistes et auteurs réunies dans ce volume prolongent l’exposition collective « Max Feed » présentée en 2016 au Frac Franche-Comté, puis à l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon. Elles abordent les stratégies d’attention, les interactions et les transcodages liés à une sensorialité raréfiée et discrète.
Si, pour Neuhaus, le son est une affaire transculturelle, il est ici question de mobiliser des écoutes multiples (musique programmée, espace urbain et consumériste, radiophonie et télécommunications, son subaquatique, perception réduite et augmentée, psychoacoustique), tout en opérant une relecture critique de notions telles que l’immersion, l’« acousmanie » ou la présence sonore.
Au-delà des développements possibles de l’écoute contextuelle, la réflexion ouverte par Max Feedprocède d’un parti pris consistant à considérer le son non comme une manifestation ontologique, mais comme une entité relationnelle participant à la production de l’espace social.

Publié suite aux expositions « Max Feed – Œuvre et héritage de Max Neuhaus » au Frac Franche-Comté, du 09 octobre au 30 décembre 2016, et « Mix-Feed » à l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon, du 10 novembre au 9 décembre 2016.

Daniele Balit est commissaire d’expositions, théoricien et historien de l’art, vivant à Paris. Il est professeur d’histoire de l’art et de culture générale à l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Besançon. Il est membre fondateur de la plateforme curatoriale 1:1projects à Rome et initiateur de Birdcage, galerie temporaire et itinérante autour des pratiques sonores. Docteur en histoire de l’art (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), sa thèse porte sur l’origine des expérimentations sonores et sur leur impact dans les contextes d’exposition. Grâce au soutien à la théorie et critique d’art attribué par le Cnap en 2014, il poursuit cette investigation par un travail sur la figure et l’héritage de l’artiste Max Neuhaus. Ses activités de recherche concernent la question de l’in situ, de l’espace public, de l’extra-muros ou de l’intervention discrète.

Max Neuhaus (1939-2009) est un artiste américain. Il a commencé sa carrière comme interprète du répertoire pour percussions des musiques expérimentales dans les années 1960 (Stockhausen, Cage, Feldman, etc.), pour ensuite se consacrer au travail du son dans le champ des arts plastiques, à travers notamment des interventions dans l’espace public sous forme d’installation sonore (dont il forgera le terme), ainsi qu’au design sonore. Artiste de renommée internationale, ses œuvres sont présentées de manière permanente à Times Square, New York, USA (Dia: Beacon) ; la Kunsthaus de Graz, Autriche ; le Castello di Rivoli, Museo d’Arte Contemporanea, Italie ; CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux ; le AOK Building de Kassel et la ville de Stommeln en Allemagne. Il a par ailleurs eu des expositions au MoMA, au Whitney Museum of American Art, à New York ; à l’ARC, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ; le Centre National d’Art Contemporain de Grenoble ; la Kunsthalle de Bâle et la Kunsthalle de Bern en Suisse ; il a participé également aux Documenta 6 et 9 de Kassel et à la Biennale de Venise).

Phonurgia Nova Awards inscriptions ouvertes

INSCRIPTIONS aux prochains Phonurgia Nova Awards

ouvertes jusqu’au 15 juillet 2018

Vous êtes preneur de son, auteur de fictions ou de documentaires radiophoniques, créateur de parcours sonores, réalisateur de Hörspiel, éditeur de podcasts, inventeur de formes numériques  ou d’installations qui mettent en jeu la plasticité narrative du sonore ? Ces Prix sont conçus pour vous. Si elles sont sélectionnées, vos créations seront diffusées à la Bibliothèque Nationale de France durant cette 23ème édition des Phonurgia Nova Awards.

Vous pouvez soumettre au choix :
1) des productions finalisées (éligibles aux différents Prix)
2) des projets non finalisés : maquettes et scénarios (éligibles au bénéfice des Résidences)

Inscription et règlement ici : http://phonurgia.fr/concours/2018-inscriptions-ouvertes/