Listen up! Why digitising the British Library’s audio archive is so important | Will Prentice | Opinion | The Guardian

Source : Listen up! Why digitising the British Library’s audio archive is so important | Will Prentice | Opinion | The Guardian

Contrôle – Juliette Volcler

Contrôle  
Comment s’inventa l’art de la manipulation sonore

Juliette VOLCLER

9782707190130

Contrôle raconte la fascinante histoire d’une autre modernité sonore. Une modernité incarnée à l’origine par un homme, figure majeure mais méconnue du XXe siècle : Harold Burris-Meyer. Ingénieur et homme de théâtre, il fut inventeur de dispositifs sonores et expérimentateur en sciences du comportement.
À travers les trois grands chapitres de son histoire — le théâtre, l’industrie, la guerre — s’écrit celle des premières tentatives de manipulation des masses au moyen du son. Divertir ou terrifier, apaiser ou piéger, guérir ou perturber, nulle différence pour l’ingénieur illusionniste. De l’acoustique théâtrale à la musique dans l’industrie en passant par l’élaboration de leurres sonores employés pendant la Seconde Guerre mondiale contre les troupes allemandes et italiennes, il s’employa toute sa vie à montrer l’influence profonde du son sur les réactions et les émotions de l’homme.
L’écriture de Juliette Volcler est portée par le double objectif de peindre de manière vivante l’époque, son contexte social et culturel, ses rêves échoués, ses expérimentations réussies, et de donner des outils critiques face à l’environnement sonore en pleine mutation du XXIe siècle.
Version papier : 14 €
Version numérique : 11,99 €

Planètes sonores, radiophonie, arts, cinéma

Radiophonie, arts plastiques et cinéma : trois « planètes », trois domaines qui permettent d’approcher le son comme élément essentiel de la création artistique… Pour ce Lundi de l’Ina, Alexandre Castant emmènera le public à la rencontre d’œuvres ou d’expériences très différentes mais ayant en commun une approche plastique du son, en liaison avec l’image ou la visualité.

planetessonoresjpg

Radiophonie, arts plastiques et cinéma : trois « planètes », trois domaines qui permettent d’approcher le son comme élément essentiel de la création artistique…
Pour ce Lundi de l’Ina, Alexandre Castant emmènera le public à la rencontre d’œuvres ou d’expériences très différentes mais ayant en commun une approche plastique du son, en liaison avec l’image ou la visualité.
À partir d’archives de l’Ina et d’une sélection d’œuvres historiques et contemporaines présentées par des créateurs et critiques, il proposera un état des lieux de l’exploration artistique de l’écoute et du son, du silence et du bruit, de la voix et des objets sonores.
Soirée co-animée par Irène Omelianenko (France Culture) et Coralie Maurin, créatrice sonore.
En présence d’Alexandre Castant, essayiste et critique d’art, professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges, auteur de Planètes sonores (Monografik, 2007/2010) et Journal audiobiographique (Nouvelles Éditions Scala, 2016), Pascale Cassagnau, responsable des collections audiovisuelles et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques, auteure de Une idée du Nord. Excursions dans la création sonore contemporaine (Beaux-Arts de Paris, 2014), Kaye Mortley, créatrice, documentariste sonore et François Bonnet, directeur artistique du Groupe de Recherches Musicales de l’Ina.
06 mars 2017
Entrée libre sur inscription : inatheque@ina.fr

Walter Giers – Electronic Art

The Last Man in Europe – ZBIGNIEW KARKOWSKI

ZBIGNIEW KARKOWSKI – THE LAST MAN IN EUROPE – LP – EM016 – released 23rd Feb 2017

karkowski

REALITY (realityfilm.co.uk) had the honour of working with pioneering electronic composer Zbigniew Karkowski on two occasions. In 2007, as part of the Recording Angel Ensemble’s accompaniment to Wojciech Has’ film « The Saragossa Manuscript » at the National Film Theatre and finally, for the last time on the 31st October 2013 when, already gravely ill after learning that he had advanced pancreatic cancer, Karkowski premiered his music to the BBC 1954 teleplay production of George Orwell’s « 1984 – The Last Man in Europe » at London’s Horse Hospital. It was to be his last public performance.

Zbigniew died aged 55, just six weeks later on Thursday December 12th in the jungles of Peru where he had travelled seeking treatment with the Shaman healers of the Shipibo.

« Where language ends music begins » Zbigniew Karkowski March 14, 1958 – December 12, 2013

Recorded Live to Film at the Horse Hospital, London. October 31, 2013

Recording: Aleksander Kolkowski

Producer: Marek Pytel 
REALITY http://www.realityfilm.co.uk

Special thanks: Atau Tanaka, Richard Whitelaw, Roger K. Burton. 
Photo cover, taken at the Horse Hospital : Rufus Elliott

Artwork : Joachim Montessuis

http://erratum.org

https://erratum.bandcamp.com/album/the-last-man-in-europe

Une gigantesque anthologie retrace l’histoire de la musique électronique et bruitiste

Découpée en 7 playlists, écoutables gratuitement sur Spotify.

Source : Une gigantesque anthologie retrace l’histoire de la musique électronique et bruitiste

Bernard Baschet au temps du Traité des Objets Musicaux (1964- 1966)

Pierre Schaeffer dans sa recherche pour composer avec des sons inouïs s’est entouré de compositeurs, d’ingénieurs, mais aussi de luthiers tels que Bernard Baschet

Source : Bernard Baschet au temps du Traité des Objets Musicaux (1964- 1966)

(merci Julien pour l’info !)