Electronic Music & Sound Design

Electronic Music & Sound Design, Theory and Practice with Max 8, volume 2 est disponible en version papier. Cette série d’ouvrage est parfaite pour apprendre Max et la synthèse sonore.

Par Alessandro Cipriani et Maurizio Giri

Electronic Music and Sound Design

Theory and Practice with Max 8 – Volume II
Third Edition updated to Max 8
English version
Foreword by Richard Boulanger

  • ISBN-13: 978-88-992121-4-8
  • Paperback: 748 pages + online
  • Language: English

also available for iBooks at the Apple Store

Electronic Music and Sound Design 2 – Max 8

Learning Synths

How Generative Music Works

Electropixel #8

Electropixel #8 : les machines fantômes, artefact de l’origine

PROGRAMMATION :
Exposition en continu du jeudi 30 août au samedi 1er septembre
Mary Sherman – Plateforme Intermédia
Souad Mani – Galerie Bonus
Jean-Marie Dallet – Galerie Bonus
The Electromagnetic Collective – Galerie Bonus
Bordelou – les nefs des machines
Alexis Judic – Les Nefs des Machines
Le Camion Acousmatique – Les Nefs des Machines
Solene Michaud – passage, architecture sonore – escalier de la plateforme intermédia
Clémence Fontaine – Motors – couloir jaune, plateforme intermedia
Vernissage du festival – jeudi 30 août à 18h, parcours entre la plateforme intermédia et la galerie bonus (grue jaune)
Soirée cinéma spectrale – jeudi 30 août à 20h30 – Wattignies Social Club
Entre live cinéma, musique acousmatique et création vidéo, une soirée où la machine devient spectrale et la lumière révèle les possibilités secrétes de l’image.
Yuko Katori – création acousmatique et vidéo
Aubadja – création audio-visuel temps-réel
Outre-Monde – cinéma des machines
Marc Caro – Hypnoise
Soirée machines fantômatique – vendredi 31 août – 20h30 – Scéne Ufolia, devant la plateforme intermédia – entrée libre
Diego Losa – musique électroacoustique
Jean Voguet – musique acousmatique
Alexandros Drymonitis – musique électronique dronique
Anne-Sophie Lecreurer – musique électronique lo-fi
Ensemble Dime + Benoit Granier – musique électronique contemporain & synthé modulaire
Lars Akerlund – composition musique bruitiste et électronique
Hackerspace du Electropixel – samedi 1er septembre – 14h-18h – devant la plateforme intermédia – tarifs spécifiques par atelier
ZardigMega#1 – atelier scratch pour les enfants
ZardigMega#2 – construire son synthé littleBits pour enfants
TheManta – faire du live coding avec Sonice-Pi et participer au concert TheManta live minimal tek
Ensemble Dime – introduction à la construction de synthé modulaire
Alexandros Drymonitis – Pd+Arduino
Benoit/Apo33 – démonstration du virgil
Apo33 – présentation du système informatique libre – Apodio12
Soirée Electronoise – samedi 1er septembre – 20h30 – scéne Ufolia & plateforme intermédia (double ambiance) – 6€
STKB – harshnoise post-dance
Drown – DarkCore
Republic of Dahu – tek dance rock weird (à confirmer)
Dj Toumpa – breakcore
TheManta – live coding & minimal tek
DrumTakaboum – ensemble de critical beats
JeRe – Breakcore (à confirmer)
6RME – basse saturé & low tempo
Enerzion – diy expéMagnetic
HystaRlmo – old hardcore gabber
Scherzoteller – le bruit de la glace
Vitriol300 – HarshWallNoise
co-programmation collective : Jenny Pickett, 73notes, Julien Ottavi, Nathalie Plantin et Benoit Granier.

Soirée sonore #5 – Ultrasons | Sonore Visuel

Les ondes envahissent le Centre Pompidou le temps de la Soirée Sonore. Venez traquer sons et ultrasons, d’installations en performances, d’ateliers en concerts, de rencontres en visites inédites. Une plongée sonore dans un Centre Pompidou technoïde qui s’anime à vos oreilles pour une soirée d’art et de musique.

Source : Soirée sonore #5 – Ultrasons | Sonore Visuel

Locus Sonus : pratiques de l’écoute, écoute des pratiques

Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques #7: l’écho des îles, des atolls aux archipels

Avec Guillaume Monsaingeon, chercheur et commissaire indépendant
Christopher Trapani, compositeur

« Île, insula, isolée » : cette représentation nourrie de robinsonnades s’impose à tous. Réfléchir aux îles, c’est au contraire établir la multiplicité de leurs liens, passer de la figure de l’atoll isolé à la réalité de nos archipels. Composer, c’est organiser et désorganiser, dépasser notes et sons pour concevoir des ensembles complexes. Le travail en cours de Christopher Trapani dans son Isolario : book II rencontre donc tout naturellement l’exposition Le Temps de l’île que Jean-Marc Besse et Guillaume Monsaingeon préparent pour le Mucem (été 2019), en particulier grâce à leur résidence à la fondation Camargo. Prenons les îles au sérieux, dans leurs noms, leurs formes, leurs fonctions, leurs sons. Fabriquons les insulaires d’aujourd’hui héritiers des isolari de la Renaissance!

Le séminaire intitulé « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » définit clairement son projet dans l’énoncé de son titre : il s’agit d’abord de s’intéresser à l’écoute et aux pratiques de l’écoute, c’est à dire aux pratiques qui à la fois supposent, engagent et déterminent des formes d’écoute. (lire la suite)

Le 16 mai 2018, IMéRA, 2 place le verrier, 13004 Marseille

Comité d’organisation: Jean Cristofol (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Elena Biserna (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Christine Esclapez (AMU, PRISM AMU/CNRS), Peter Sinclair (ESAAix, PRISM AMU/CNRS)

Cette séance est organisée en collaboration avec la Fondation Camargo Cassis et le Festival Les Musiques 2018/gmem CNCM marseille

Photo: a David 2 Fox-Island

Alvin Lucier, un phénomène sonore

Pour cette nouvelle édition de la Semaine du Son, le GMEA propose une semaine d’événements consacrés au phénomène sonore à travers une rétrospective d’œuvres du célèbre compositeur américain Alvin Lucier, pionnier de l’art sonore et figure majeure de l’avant-garde musicale du XX° siècle.

Centre National de Création Musicale – Albi –  du 29 janvier au 3 février 2018

PROJECTION
29 JAN 20h30
« No Ideas But In Things », un documentaire sur le compositeur Alvin Lucier.
Présenté par le réalisateur Hauke Harder.
Version originale en anglais (non sous-titrée)
ATELIERS
30 JAN > 2 FÉV
GMEA
Une introduction pratique, artistique, scientifique et ludique pour aborder le phénomène sonore à partir d’une série d’installations d’Alvin Lucier :
> Music for Solo performer
>I am sitting in a room
>Nothing is real
>Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Opera with Objects
Une médiation destinée aux scolaires et aux étudiants.
INSTALLATION
1 > 3 FÉV
LE FRIGO
SEESAW / ALVIN LUCIER
Réalisée par Hauke Harder
Vernissage le mercredi 31 janvier à 18h30.
CONCERT
2 FÉV 20h00
L’ATHANOR (GRATUIT)
Alvin Lucier
> Bird and Person Dyning, pour dispositif électroacoustique
> Criss-Cross, pour deux guitares
> Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Hauke Harder
> STAR NR. 74 pour piano
Sébastien Roux
> Anamorphoses, pour trois instruments

Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

If The Mad Music Machine thought that getting young Caitlin in her Christmas crown to explain modular clock signals would grab attention … they were right.

Source : Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

Espaces sonores

Journée d’études et concerts autour de la notion d’espaces sonores.

10 – 11 novembreFerme de Quincé – Rennes

********************************
PROGRAMME
Matin :
Campus Villejean, Bât. B, Salle B021 :
9 h15 accueil,
9h30 : ouverture par Guillaume Borde.
9h45: Matthieu Saladin : Le feedback et la production de l’espace.
10h15: Severine Cauchy : l’homme de Porlock ou l’interrupteur imprévu.
10h45 : pause
11h00 Daniele Balit et Anne Zeitz : Max Neuhaus – Topographie d’un espace (in)audible.
11h30 discussions

Après-midi :
Campus Villejean, Bât. O, Salle O304 :
14h00 : accueil
14h15 : Damien Simon
14h45 : Yvan Etienne / Yann Gourdon : Le Verdouble
15h15 : Pause
15h30 : Yann Serrandour : Pièces pour Clavecin
16h00 : Valentin Ferré : Présentation du travail de workshop
16h30 : restitution et médiation du travail de workshop

Soirée
Ferme de Quincé :
20h30 : CONCERTS
Bertuff (Morgan Daguennet) – www.bertuf.org
Valentin Ferré – valentinferre.net
Le Verdouble (Yvan Etienne, Yann Gourdon) – www.la-novia.fr/le_verdouble.html
Descendeur (Arno Bruil) – www.arnobruil.org

Du 03 au 10/11 : Workshop de Valentin Ferré avec des étudiants de l’université Rennes de l’Ecole Supérieure d’Art de Bretagne – Rennes, et de l’Ecole Nationale d’Architecture de Bretagne :
La dimension sculpturale du son ainsi que ses caractéristiques acoustiques liées aux édifices architecturaux seront les fils conducteurs du workshop. Nous prendrons le temps d’écouter et d’observer les environnements acoustiques du Campus Villejean et de l’Ecole des Beaux-arts, ainsi que leurs différents « rythmes » (sonores, architecturaux, humains…) afin de faire une proposition qui puisse s’y intégrer de l’intérieur.
L’apprentissage ainsi que l’élaboration de cartes isophoniques constituera un des points de départ possible. Nous aborderons notamment les travaux de Max Neuhaus, Alvin Lucier, Francesco Carreri, La Monte Young, Robert Murray Schafer

********************************
Coordination : Guillaume Borde.
Comité scientifique : Anne Zeitz, Guillaume Borde.

********************************
Cette journée se propose dans un premier temps d’identifier et d’analyser les conditions d’émergence des questions relatives à l’espace des sons dans le champ de l’art ainsi que leur rôle décisif dans la constitution d’une pensée proprement plastique du sonore.
Qu’il soit envisagé comme un nouveau paramètre composable de l’œuvre, ou, à l’inverse, comme élément avec lequel il faut composer au sein d’un processus – l’un n’excluant pas nécessairement l’autre – sa spatialité incite à penser le son en terme de volume.
Qu’en est-il de la nature de l’espace sonore ainsi envisagé ? Dès lors que l’on admet cette dimension spatiale du phénomène comme part active du processus, ne peut-on considérer le son comme une forme particulière d’organisme et l’œuvre comme un écosystème ?
Ces questions, abordées au travers d’une pluralité de regards, mettront en évidence le caractère épistémologique de cette problématique et les modalités selon lesquelles elle intègre des préoccupations aussi bien plastiques, musicales, architecturales, poétiques voire mystiques, que sociales ou culturelles.
Dans un second temps, il sera question de discuter et d’éprouver différentes formes de l’historicité et de l’actualité du son en portant spécifiquement l’attention à la situation de l’exposition dans sa double acceptation : exposer le son et être exposé au son.
Il s’agira d’identifier les mécaniques spécifiques aux situations de l’œuvre sonore envisagée en tant qu’espace. En quoi imprègnent-elles et modifient-elles non seulement les pratiques artistiques mais également la forme de l’exposition, tant depuis le point de vue du plasticien que de celui du commissaire ou du public. Seront notamment évoqués à ce titre les travaux de Max Neuhaus, Alvin Lucier, Rodney Graham, Marianne Amascher, Le Verdouble.
Le travail de réflexion autour de ces éléments théoriques sera prolongé par un travail de recherche plastique sous la forme d’un workshop conduit par l’artiste Valentin Ferré.

https://www.facebook.com/events/295434450945366/

La Station – SonicLab / Portes ouvertes et concerts

Au premier étage de La Station – Gare des Mines, le SonicLab, fablab dédié au sonore, propose dix postes de travail et de l’outillage pour une double activité de laboratoire de fabrication et de lieu de médiation.

Ce nouvel espace reflète la démarche de BrutPop, partagée entre culture maker et implication dans le champ social. Cette ouverture marque l’aboutissement d’une résidence de BrutPop à La Station – Gare des Mines débutée au printemps 2017. Le Collectif MU y apporte une Afficher la suite

Mer. 25 octobre – En accès libre
Portes ouvertes & Concerts

18h-21h — Portes ouvertes : présentation et apéro
21h-23h — Concerts avec Feromil et Yann Legay

▬ Portes ouvertes
Présentation, programme de la saison 2017-18 et apéro