Soirée sonore #5 – Ultrasons | Sonore Visuel

Les ondes envahissent le Centre Pompidou le temps de la Soirée Sonore. Venez traquer sons et ultrasons, d’installations en performances, d’ateliers en concerts, de rencontres en visites inédites. Une plongée sonore dans un Centre Pompidou technoïde qui s’anime à vos oreilles pour une soirée d’art et de musique.

Source : Soirée sonore #5 – Ultrasons | Sonore Visuel

Publicités

Locus Sonus : pratiques de l’écoute, écoute des pratiques

Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques #7: l’écho des îles, des atolls aux archipels

Avec Guillaume Monsaingeon, chercheur et commissaire indépendant
Christopher Trapani, compositeur

« Île, insula, isolée » : cette représentation nourrie de robinsonnades s’impose à tous. Réfléchir aux îles, c’est au contraire établir la multiplicité de leurs liens, passer de la figure de l’atoll isolé à la réalité de nos archipels. Composer, c’est organiser et désorganiser, dépasser notes et sons pour concevoir des ensembles complexes. Le travail en cours de Christopher Trapani dans son Isolario : book II rencontre donc tout naturellement l’exposition Le Temps de l’île que Jean-Marc Besse et Guillaume Monsaingeon préparent pour le Mucem (été 2019), en particulier grâce à leur résidence à la fondation Camargo. Prenons les îles au sérieux, dans leurs noms, leurs formes, leurs fonctions, leurs sons. Fabriquons les insulaires d’aujourd’hui héritiers des isolari de la Renaissance!

Le séminaire intitulé « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » définit clairement son projet dans l’énoncé de son titre : il s’agit d’abord de s’intéresser à l’écoute et aux pratiques de l’écoute, c’est à dire aux pratiques qui à la fois supposent, engagent et déterminent des formes d’écoute. (lire la suite)

Le 16 mai 2018, IMéRA, 2 place le verrier, 13004 Marseille

Comité d’organisation: Jean Cristofol (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Elena Biserna (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Christine Esclapez (AMU, PRISM AMU/CNRS), Peter Sinclair (ESAAix, PRISM AMU/CNRS)

Cette séance est organisée en collaboration avec la Fondation Camargo Cassis et le Festival Les Musiques 2018/gmem CNCM marseille

Photo: a David 2 Fox-Island

Alvin Lucier, un phénomène sonore

Pour cette nouvelle édition de la Semaine du Son, le GMEA propose une semaine d’événements consacrés au phénomène sonore à travers une rétrospective d’œuvres du célèbre compositeur américain Alvin Lucier, pionnier de l’art sonore et figure majeure de l’avant-garde musicale du XX° siècle.

Centre National de Création Musicale – Albi –  du 29 janvier au 3 février 2018

PROJECTION
29 JAN 20h30
« No Ideas But In Things », un documentaire sur le compositeur Alvin Lucier.
Présenté par le réalisateur Hauke Harder.
Version originale en anglais (non sous-titrée)
ATELIERS
30 JAN > 2 FÉV
GMEA
Une introduction pratique, artistique, scientifique et ludique pour aborder le phénomène sonore à partir d’une série d’installations d’Alvin Lucier :
> Music for Solo performer
>I am sitting in a room
>Nothing is real
>Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Opera with Objects
Une médiation destinée aux scolaires et aux étudiants.
INSTALLATION
1 > 3 FÉV
LE FRIGO
SEESAW / ALVIN LUCIER
Réalisée par Hauke Harder
Vernissage le mercredi 31 janvier à 18h30.
CONCERT
2 FÉV 20h00
L’ATHANOR (GRATUIT)
Alvin Lucier
> Bird and Person Dyning, pour dispositif électroacoustique
> Criss-Cross, pour deux guitares
> Music for Piano and one or more amplified sonorous vessels
Hauke Harder
> STAR NR. 74 pour piano
Sébastien Roux
> Anamorphoses, pour trois instruments

Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

If The Mad Music Machine thought that getting young Caitlin in her Christmas crown to explain modular clock signals would grab attention … they were right.

Source : Get a kid to explain clock: Caitlin’s modular clock tutorial is must-watch – CDM Create Digital Music

Espaces sonores

Journée d’études et concerts autour de la notion d’espaces sonores.

10 – 11 novembreFerme de Quincé – Rennes

********************************
PROGRAMME
Matin :
Campus Villejean, Bât. B, Salle B021 :
9 h15 accueil,
9h30 : ouverture par Guillaume Borde.
9h45: Matthieu Saladin : Le feedback et la production de l’espace.
10h15: Severine Cauchy : l’homme de Porlock ou l’interrupteur imprévu.
10h45 : pause
11h00 Daniele Balit et Anne Zeitz : Max Neuhaus – Topographie d’un espace (in)audible.
11h30 discussions

Après-midi :
Campus Villejean, Bât. O, Salle O304 :
14h00 : accueil
14h15 : Damien Simon
14h45 : Yvan Etienne / Yann Gourdon : Le Verdouble
15h15 : Pause
15h30 : Yann Serrandour : Pièces pour Clavecin
16h00 : Valentin Ferré : Présentation du travail de workshop
16h30 : restitution et médiation du travail de workshop

Soirée
Ferme de Quincé :
20h30 : CONCERTS
Bertuff (Morgan Daguennet) – www.bertuf.org
Valentin Ferré – valentinferre.net
Le Verdouble (Yvan Etienne, Yann Gourdon) – www.la-novia.fr/le_verdouble.html
Descendeur (Arno Bruil) – www.arnobruil.org

Du 03 au 10/11 : Workshop de Valentin Ferré avec des étudiants de l’université Rennes de l’Ecole Supérieure d’Art de Bretagne – Rennes, et de l’Ecole Nationale d’Architecture de Bretagne :
La dimension sculpturale du son ainsi que ses caractéristiques acoustiques liées aux édifices architecturaux seront les fils conducteurs du workshop. Nous prendrons le temps d’écouter et d’observer les environnements acoustiques du Campus Villejean et de l’Ecole des Beaux-arts, ainsi que leurs différents « rythmes » (sonores, architecturaux, humains…) afin de faire une proposition qui puisse s’y intégrer de l’intérieur.
L’apprentissage ainsi que l’élaboration de cartes isophoniques constituera un des points de départ possible. Nous aborderons notamment les travaux de Max Neuhaus, Alvin Lucier, Francesco Carreri, La Monte Young, Robert Murray Schafer

********************************
Coordination : Guillaume Borde.
Comité scientifique : Anne Zeitz, Guillaume Borde.

********************************
Cette journée se propose dans un premier temps d’identifier et d’analyser les conditions d’émergence des questions relatives à l’espace des sons dans le champ de l’art ainsi que leur rôle décisif dans la constitution d’une pensée proprement plastique du sonore.
Qu’il soit envisagé comme un nouveau paramètre composable de l’œuvre, ou, à l’inverse, comme élément avec lequel il faut composer au sein d’un processus – l’un n’excluant pas nécessairement l’autre – sa spatialité incite à penser le son en terme de volume.
Qu’en est-il de la nature de l’espace sonore ainsi envisagé ? Dès lors que l’on admet cette dimension spatiale du phénomène comme part active du processus, ne peut-on considérer le son comme une forme particulière d’organisme et l’œuvre comme un écosystème ?
Ces questions, abordées au travers d’une pluralité de regards, mettront en évidence le caractère épistémologique de cette problématique et les modalités selon lesquelles elle intègre des préoccupations aussi bien plastiques, musicales, architecturales, poétiques voire mystiques, que sociales ou culturelles.
Dans un second temps, il sera question de discuter et d’éprouver différentes formes de l’historicité et de l’actualité du son en portant spécifiquement l’attention à la situation de l’exposition dans sa double acceptation : exposer le son et être exposé au son.
Il s’agira d’identifier les mécaniques spécifiques aux situations de l’œuvre sonore envisagée en tant qu’espace. En quoi imprègnent-elles et modifient-elles non seulement les pratiques artistiques mais également la forme de l’exposition, tant depuis le point de vue du plasticien que de celui du commissaire ou du public. Seront notamment évoqués à ce titre les travaux de Max Neuhaus, Alvin Lucier, Rodney Graham, Marianne Amascher, Le Verdouble.
Le travail de réflexion autour de ces éléments théoriques sera prolongé par un travail de recherche plastique sous la forme d’un workshop conduit par l’artiste Valentin Ferré.

https://www.facebook.com/events/295434450945366/

La Station – SonicLab / Portes ouvertes et concerts

Au premier étage de La Station – Gare des Mines, le SonicLab, fablab dédié au sonore, propose dix postes de travail et de l’outillage pour une double activité de laboratoire de fabrication et de lieu de médiation.

Ce nouvel espace reflète la démarche de BrutPop, partagée entre culture maker et implication dans le champ social. Cette ouverture marque l’aboutissement d’une résidence de BrutPop à La Station – Gare des Mines débutée au printemps 2017. Le Collectif MU y apporte une Afficher la suite

Mer. 25 octobre – En accès libre
Portes ouvertes & Concerts

18h-21h — Portes ouvertes : présentation et apéro
21h-23h — Concerts avec Feromil et Yann Legay

▬ Portes ouvertes
Présentation, programme de la saison 2017-18 et apéro

Création du Studio Modulaire à l’Esam

« (…) d’envisager la technologie comme une ligne de fuite qui traverse toutes les pratiques, tous les acteurs, toutes les scènes, tous les niveaux de la chaîne éditoriale du monde contemporain, et bouleverse en profondeur les équilibres anciens qui la soutenaient.

(…) d’œuvrer à l’encontre de tout messianisme technologique ou à rebours contre toute vision d’apocalypse.

(…) Le numérique n’est pas une région particulière de la réalité : c’est l’horizon dans laquelle toute la réalité peut être réinterprétée.

(…) Dès lors, on comprend que l’art numérique ne soit pas un certain genre particulier de l’art, mais une dimension virtuellement toujours ouverte à toute pratique artistique (…) Convenons d’appeler art numérique non pas un art qui fait appel à telle ou telle technologie, mais un art qui explore cette transition ontologique. »

Norbert Hillaire, L’art dans le tout numérique (éditions Manucius, 2015) Conférence Jeudis de l’imaginaire, chaire « Modélisations des imaginaires, innovation et création », ParisTech.

Le STUDIO MODULAIRE est un nouveau format pédagogique au sein de l’ésam Caen/Cherbourg qui s’articule autour d’un espace permanent dédié à des étudiants et à des projets qui souhaitent interroger la place des langages et des outils numériques dans la création. Il fonctionne comme un laboratoire ouvert plus que comme un atelier thématique. Il propose un mode de fonctionnement spécifique et complémentaire de l’offre pédagogique actuelle.

Le STUDIO MODULAIRE est un espace d’initiation à la recherche, à l’expérimentation individuelle et collective faisant notamment aux outils « classiques » de la création audiovisuelle mais aussi au code créatif et aux outils d’interfaçage mécaniques, numériques et électroniques. Il favorise le développement de projets d’installations, de dispositifs, d’objets, de performances dont la maitrise nécessite un temps long.

Le STUDIO MODULAIRE est un centre de ressources et une plateforme de mutualisattion de matériel, de compétences et de réflexions. C’ est un outil de veille et de réflexion théorique et critique sur la création et les nouvelles écritures liées au développement des technologies. Il développe une plateforme de veille et de ressources en ligne.

Le STUDIO MODULAIRE privilégie des contacts avec le milieu professionnel, l’environnement et l’actualité culturelle et contribue à la professionnalisation des étudiants.

Le STUDIO MODULAIRE propose 4 niveaux d’accueil :

– Des initiations techniques hebdomadaires ouvertes à tous les étudiants de l’école.

– Un accueil et un accompagnement permanent pour des propositions pédagogiques d’enseignants de toutes les disciplines et pour des projets personnels d’étudiants.

– Un atelier (Atelier modulaire) à destination des DNA3

– Un statut de résident pour des étudiants de 4ème et 5ème année qui développent leurs projets personnels, participent à l’ensemble des propositions du STUDIO et contribuent à son fonctionnement (échanges de compétences, tutorats de projets…). Ce statut est validé chaque semestre par l’obtention de 5 crédits et ils bénéficient d’un accueil permanent dans l’espace.

L’équipe du Studio Modulaire :

  • Enseignants : Nicolas Germain, David Dronet
  • Assistant d’enseignement : Christophe Bouder
  • Technicien référent : Alain Quellier
  • Conseiller  et expert technique extérieur : Sylvain Garnavault

Site web dédié à venir…