Ecouter le monde

A écouter sur Arte Radio, Ecouter le monde, 4 documentaires autour de la prise de son naturaliste, avec Christian Canonville, Marc Namblard, Rodolphe Alexis…

Ecouter le monde (1/4) : Vos gueules les mouettes

Le bruit des vagues a des choses à dire

Un documentaire de Sara Monimart

Parmi les sons de la nature, le bruit des vagues est l’un des plus connus et des plus appréciés. Il a aussi beaucoup à nous dire. Parce qu’il a longtemps enseigné le son, Christian Canonville sait comment enregistrer et comment lire ce paysage sonore des vagues sur la plage. Comment se jouer des rafales du vent, des rouleaux assourdissants, des ondées passagères, pour capter les multiples langages de l’estran, cet espace éphémère découvert à marée basse. Fond d’air, ambiance, paysage, personnage… Avec sensibilité, il explique ce que l’écoute nous apprend d’un territoire, et comment mettre en scène le réel pour qu’il sonne plus vrai.

Christian Canonville a enseigné durant 20 ans à l’ E.N.S. Louis-Lumière les fondements de la prise de son au cinéma, puis ceux de la réalisation de documentaires et de fictions radiophoniques.

Ecouter le monde (2/4) : Le chasseur de silence

Marc Namblard piège le silence dans ses micros

Un documentaire d’ Aurélien Frances

Marc Namblard est audio-naturaliste. Il « chasse le silence » pour enregistrer les sons de la nature et des animaux. En France, les zones de silence sans bruit d’origine humaine sont devenues extrêmement rares et précieuses. Notre chasseur est contraint de parcourir plus de 600 km depuis les Vosges pour se rendre en Lozère, l’un des départements les plus silencieux de France. Très peu de trafic aérien et routier, peu de vent, et une riche faune sauvage. Sa mission du jour est de piéger le brâme du cerf. Il lui faut pour cela une base de silence la plus pure possible sur laquelle peindre au micro son paysage sonore. Rendez-vous entre le Causse Méjean et le Mont Aigoual. Les lieux précis de « chasse » seront tenus secrets, pour ne pas troubler la magie du silence…

Ecouter le monde (3/4) : Rumeur dans la jungle

Voyage dans le son intérieur

Un documentaire d’ Umay

Il est une heure du matin au Nicaragua. A quelques 9000 km du brouhaha parisien.

Là-bas se trouve un autre espace-temps, mais aussi une autre musique, celle de la jungle, de sa nature et de son peuple. De jour comme de nuit alternent les choeurs d’insectes, de batraciens, de serpents, de mammifères et d’oiseaux. Au milieu de ce chorus, une homo sapiens vacille entre le sommeil et ses souvenirs de théories du sonore. Elle se dit qu’on ferait bien de passer plus de temps à écouter la nature pour questionner notre place parmi elle.

Un bref moment d’écoute à la fois intime et thérapeutique. Une page arrachée à un carnet de voyage, prétexte à une exploration des vertus du son sur le corps.

Ecouter le monde (4/4) : Le son qui cache la forêt

Rodolphe Alexis et le grand orchestre de la nature

Un documentaire de Silvain Gire , Samuel Hirsch et Rodolphe Alexis

Rodolphe Alexis pose ses micros dans les forêts d’Asie. Chef d’orchestre d’une nature bruyante et talentueuse, il construit son plan sonore avec la nature et ses animaux musiciens, gibbons, oiseaux, cigales ou batraciens. Réflexions et éthique d’un « musicien documentaire » au micro d’ARTE Radio, et dernier épisode d’une série dédiée au paysage sonore. Qui s’achève avec le son de la chauve-souris bourdon, le plus petit mammifère au monde…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s