From here to ear V.19

Dans la continuité de sa ligne éditoriale rapprochant arts visuels et musique, le Musée invite l’artiste français Céleste Boursier-Mougenot à présenter une œuvre vivante et éphémère : un ensemble organique pensé en relation étroite avec l’architecture du Carré d’art contemporain transformé en volière géante.

from here to ear, étonnante disposition sonore associant oiseaux et guitares électriques, est composée de plus de 50 diamants mandarins, de ravissants petits pinsons originaires des steppes australiennes, « performant » dans l’espace du Carré. Chanteurs et grégaires, ces oiseaux nichent en groupe sur d’insolites perchoirs, qui consistent en une dizaine de guitares et de basses électriques amplifiées et prêtes à accueillir ces volatiles qui, au gré de leurs mouvements sur les cordes, jouent live des accords préenregistrés rock, punk et métal. Tandis que les sonorités qu’ils génèrent se superposent à leurs propres chants, le concert de pattes sur guitares électriques qu’ils improvisent est régi par les battements d’ailes des oiseaux ainsi que par les mouvements des visiteurs déambulant dans la salle.

Organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal, cette installation immersive est la première canadienne de cet artiste français qui représente son pays à la Biennale de Venise 2015.

Du 25 novembre 2015 au 27 mars 2016

Carré d’art contemporain
Pavillon Jean-Noël Desmarais – Niveau S2

Plus d’infos sur le site du Musée des Beaux-arts de Montréal

celeste-boursier-mougenot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s