Patchwerk

Patchwerk permet de contrôler un énorme synthé modulaire à partir d’un navigateur web. Le synthétiseur, construit par Joe Paradiso depuis 1974, sans doute un des plus gros au monde (plus de 125 modules), est hébergé au MIT Museum.

Plus d’infos ici : http://synth.media.mit.edu/patchwerk/

Capture d’écran 2015-02-08 à 12.41.46

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s