Décès de Max Mathews

Max Mathews est décédé le 21 avril 2011 à 84 ans. Il etait considéré comme étant le père de l’informatique musicale. Chercheur aux Laboratoires Bell, il conçoit les premiers convertisseurs analogiques/numériques, en se basant sur les travaux théoriques de Claude Shannon.

En 1957, Max Mathews met au point un programme pour l’IBM 704, MUSIC I, qu’il utilise pour réaliser In the Silver Scale, composé par Newman Guttman, première pièce musicale générée par ordinateur. In the Silver Scale est monophonique, car MUSIC I ne permettait qu’une seule voix. En 1959, MUSIC II propose quatre voix et utilise la synthèse par table d’ondes. Afin de permettre aux compositeurs de créer leurs propres fonctions, Mathews crée en 1960 MUSIC III, un environnement modulaire composé de blocks (oscillateurs, enveloppes, mélangeurs…) qui peuvent être reliés les uns aux autres. Les programmes MUSIC IV et MUSIC V seront des portages de MUSIC III sur des machines plus récentes. (source wikipedia)

Photo CC-BY-NC-SARainer Kohlberger.

Il a notamment inspiré Miller Puckette pour la création de Max/MSP

Article sur createdigitalmusic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s